Dix-neuvième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada

Annexe A - La fonction publique en chiffres — profil démographique de 2011

Avis : Ces documents ne sont plus d'actualité. Ils sont archivés et demeurent en ligne à titre de référence seulement. Fonctionalités peuvent être réduites.


Dix-neuvième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada


La présente annexe contient certaines données démographiques concernant la fonction publique fédérale (FPF)1 pour l’année financière 2010-2011, notamment en ce qui concerne l’effectif de la direction (EX). Les flèches indiquent si le nombre correspondant a augmenté, diminué ou s’il est resté stable par rapport à l’année financière 2009-2010.

D’autres données démographiques sont affichées sur le site http://www.tbs-sct.gc.ca/res/stats/demo-fra.asp.

Nombre d’employés

Nombre d’employés
Tous les employés (Diminue) 282 352
Direction (EX) (Augmente) 6 966
EX moins 1 (Augmente) 12 397
EX moins 2 (Augmente) 18 702
Sous-ministres (SM) (Diminue) 42
SM délégués (Augmente) 37

Les priorités du gouvernement (y compris les restrictions financières) déterminent la population de la FPF.

Depuis 2008-2009, le taux de croissance ralentit. La population de la FPF a diminué (-0,21  %) comparativement à l’année précédente.

Types d’employés

Types d’employés
Employés nommés pour une période indéterminée (Augmente) 86.8 %
Employés nommés pour une période déterminée (Diminue) 8.4 %
Employés occasionnels et étudiants (Diminue) 4,8 %

Récemment, le recrutement pour une période déterminée (employés nommés pour une période déterminée, employés occasionnels et étudiants) a diminué. Comparativement à l’an dernier, le nombre d’employés nommés pour une période déterminée est passé de 9,1 % à 8,4 %.

Le nombre d‘employés nommés pour une période indéterminée a légèrement augmenté, mais sa proportion par rapport aux autres types d’emplois est restée relativement stable depuis 1983.

Mobilité au sein de l’administration publique centrale (APC)

Mobilité au sein de l’APC
Nouveaux employés nommés pour une période indéterminée (Diminue) 11 677
Retraites et départs* (Augmente) 9  476
Promotions (Diminue) 18 197
Mutations (Diminue) 19 179

* y compris au sein d’un employeur distinct.

Après plusieurs années de mobilité accrue, cette tendance est maintenant en train de ralentir.

Comparativement à 2009-2010, le nombre de nouveaux employés nommés pour une période indéterminée a diminué de 28,4 % et le taux de mobilité interne est tombé à 18,1 %.

Le nombre total de départs est resté relativement stable; il continue d‘être principalement le reflet des départs à la retraite (73 % de tous les départs).

Dans la plupart des cas, la mobilité interne ne s’étend pas au-delà d’un ministère donné, mais dans une proportion d’environ 3 %,elle correspond à des changements de poste d’un ministère à un autre. Comme c’est le cas depuis dix ans, le taux de départ des nouveaux employés nommés pour une période indéterminée reste faible (1 à 3 %).

Âge moyen

Âge moyen
FPF (Augmente) 44,1 ans
EX (Stable) 50,0 ans
EX 01 à EX 03 (Stable) 49,8 ans
EX 04 à EX 05 (Stable) 53,3 ans
EX moins 1 (Stable) 48,4 ans
EX moins 2 (Stable) 45,8 ans
SM (Augmente) 56,1 ans
SM délégués (Augmente) 54,9 ans

L’âge moyen des fonctionnaires fédéraux a légèrement augmenté, de 43,9 ans en 2010 à 44,1 ans en 2011 (contre 44,3 ans en 2005).

Même s’il reste stable comparativement à l’an dernier, le pourcentage des EX de plus de 50 ans a diminué, passant de 58,9 % en 2005 à 53,2 % en 2011.

Depuis 2003, l’âge moyen des EX (aux niveaux inférieur et supérieur) est resté stable. Cette stabilité caractérisait aussi auparavant les sous-ministres adjoints et délégués, mais leur âge moyen a augmenté par rapport à l’an dernier.

Années d’expérience

Années d’expérience
0-4 ans (Augmente) 23,7 %
5-14 ans (Augmente) 38,4 %
15-24 ans (Diminue) 20,3 %
25+ ans (Diminue) 17,6 %

La proportion des employés de la FPF qui ont entre 0 et 4 années, et entre 5 et 14 années d’expérience a augmenté par rapport à l’an dernier.

Par ailleurs, la proportion de ceux qui ont entre 15 et 24 années ou plus de 25 années d’expérience a diminué.

Ces données concordent avec les tendances du recrutement et des départs à la retraite qui se poursuivent depuis 2007.

Première langue officielle

Première langue officielle
FPF : français (Stable) 29,2 %
FPF : anglais (Stable) 70,8 %
EX : français (Stable) 30,1 %
EX : anglais (Stable) 69,9 %

La représentation des langues officielles est pratiquement inchangée par rapport à l’an dernier. La tendance est stable depuis les 25 dernières années.

Représentation c. disponibilité au sein de la population active (DPA)2

Représentation c. disponibilité dans la population active (DPA) pour 2010-2011
Fonction publique fédérale (FPF)
Administration publique centrale (APC)
L’effectif de la direction
(EX) et nouveaux employés

Membres de minorités visibles

  • FPF : (Augmente) 12,6 % c. DPA : 13,0 %
  • EX APC : (Augmente) 7,8 % c. DPA : 7,4 %
  • Nouveaux employés APC : (Diminue) 18,6 % c. DPA : 12,4 %

Personnes handicapées

  • FPF : (Stable) 5,6 % c. DPA : 4,0 %
  • EX APC : (Diminue) 5,4 % c. DPA : 4,0 %
  • Nouveaux employés APC : (Diminue) 2,6 % c. DPA : 4,0 %

Autochtones

  • FPF : (Augmente) 4,3 % c. DPA : 2,9 %
  • EX APC : (Augmente) 3,8 % c. DPA : 4,5 %
  • Nouveaux employés APC : (Augmente) 4,7 % c. DPA : 3,0 %

Femmes

  • FPF : (Augmente) 55,3 % c. DPA : 52,8 %
  • EX APC : (Augmente) 44,9 % c. DPA : 45,2 %
  • Nouveaux employés APC : (Diminue) 55,2 % c. DPA : 52,3 %

Depuis 10 ans, on constate une importante progression au niveau de la représentation des quatre groupes désignés par l’équité en matière d’emploi.

Dans l’ensemble, le niveau de représentation de tous les groupes était au moins presque égal, voire égal, à la disponibilité au sein de la population active. C’était aussi vrai pour l’effectif EX, sauf pour les Autochtones.

Les femmes représentaient 44,9 % de la communauté EX, soit beaucoup plus qu’en 1983 (moins de 5 %).

Par rapport à l’an dernier, la proportion de nouvelles recrues a diminué pour tous les groupes, sauf pour celui des Autochtones qui a légèrement augmenté.

La population canadienne s’est beaucoup diversifiée comme on le verra lorsque les données relatives à la disponibilité au sein de la population active seront actualisés à partir des données du recensement de 2011.


  1. La « fonction publique fédérale » est l’administration publique centrale (APC) — soit les ministères et les organismes dont le Conseil du Trésor est l’employeur — et les employeurs distincts (principalement l’Agence du revenu du Canada, Parcs Canada, l’Agence canadienne d’inspection des aliments et le Conseil national de recherches du Canada). Les données proviennent principalement du Bureau du dirigeant principal des ressources humaines et elles sont à jour en date du 31 mars 2011, sauf indication contraire. Les années qui servent de point de repère pour les comparaisons correspondent habituellement au début d’une tendance, à une période postérieure à l’examen des programmes ou à la première année pour laquelle on dispose de données fiables (comme l’année 1983 utilisée dans les Rapports annuels antérieurs).
  2. La disponibilité au sein de la population active (DPA) d’un groupe désigné par l’équité en matière d’emploi est le pourcentage de citoyens dont le travail au sein de la population active canadienne correspond à des emplois de la fonction publique fédérale (FPF), les données étant estimées d’après le Recensement de 2006. Les données relatives aux nouvelles recrues de la FPF proviennent de la Commission de la fonction publique. La population des nouvelles recrues de l’administration publique centrale (APC) correspond à celle des organisations auxquelles s’applique la Loi sur l’emploi dans la fonction publique. Les données relatives à la FPF correspondent aux employés nommés pour une période indéterminée, aux employés nommés pour une période déterminée d’au moins trois mois dans l’administration publique centrale et aux employés des employeurs distincts. Certains petits employeurs distincts n’ont pas été inclus faute d’information.